Ateliers & Workshops

ATELIERS


HISTOIRES D'IMMIGRATIONS, CSC LANGENSAND, HAGUENAU

 

L’idée d’un travail mémoriel :

Au cours des divers échanges intervenus dans le cadre du projet « Culture et intégration », les jeunes ont manifesté le désir de montrer la richesse que peuvent apporter les partages interculturels, ainsi que la connaissance mutuelle de peuples d’origine ou de religions différentes.

À l’heure actuelle, où beaucoup d’amalgames sont faits entre Islam, immigration et terrorisme, un certain nombre de nos jeunes souffrent de l’étiquette « d’étranger » et de discriminations et c’est en ce sens qu’ils ont souhaité montrer qui ils étaient réellement, leur parcours de migration ou celui de leurs parents pour déconstruire les stéréotypes qui leur étaient assimilés. De surcroît, en filigrane de leurs travaux, le souhait des jeunes fut vraiment de déconstruire les amalgames et les discours radicaux à l’encontre des migrants ou des immigrés de manière générale.

Avec la consigne d’apporter une valise (choisie pour son symbole fort) remplie de souvenirs de famille, d’objet ayant une symbolique familiale, pour celle du jeune ou en rapport avec leur parcours de migration, les jeunes se sont prêtés lors des ateliers successifs à un véritable travail journalistique pour retrouver leur racine, pour mieux les expliquer et pour mettre des mots sur les raisons pour lesquelles leur famille a décidé de s’exiler. Ce travail d’introspection a, au cours des séances, soulevé bien des questions de perception au sujet de certaines zones géographiques de conflits, de traditions, de mentalités ou de rêve brisé.

Émigrer est rarement un phénomène spontané, encore moins une décision facile à prendre. Les raisons de partir sont multiples : politiques, économiques, culturelles. Le choix de la France peut répondre à une proximité géographique, une fuite dans l’urgence, un choix de liberté, une attraction liée à une longue histoire entre les pays ou encore l’opportunité d’y trouver du travail.

Alors que 256 319 personnes ont fait la traversée de la mer Méditerranée depuis le début de l’année 2016 et 1 015 078 personnes l’avaient fait en 2015[1] dans l’espoir d’échapper à la guerre et d’avoir une vie meilleure, ce travail est plus qu’en rapport avec l’actualité.

La compilation des parcours des participants et de leur famille est si riche et diverse des unes, des autres qu’elle renforce l’idée que la France, la ville de Haguenau doit aussi sa richesse à son multiculturalisme, à ses « histoires d’immigrations ».

Pourquoi ce travail avec les jeunes ?

Si au prisme de l’actualité, ce travail peut sembler engagé, celui-ci découle uniquement de l’investissement des jeunes à traiter de ce sujet. Le groupe de participants a progressivement eu l’envie de lutter contre les a priori contre les réfugiés et les migrants, ainsi que sur les amalgames qui peut subsister entre Islam, immigration et terroriste en cheminant, tels des journalistes,  sur l’histoire de leur famille.

Si nous n’avons pas abordé la radicalisation avec ce groupe de manière frontale, les laisser s’exprimer librement, traiter des sujets qui leur tiennent à cœur, permet bien souvent d’aborder des thèmes liés à l’actualité – à travers de revue de presse, etc. – et donc inévitablement aux problèmes liées aux phénomènes de radicalisations. Lutter contre les discriminations, le racisme, la peur de « l’étranger » nous a d’ailleurs semblé parfaitement lié à cette problématique. Ce n’est bien souvent pas la pauvreté ou le chômage qui poussent les jeunes à la radicalisation lorsqu’ils sont issus de l’immigration. Ils sont plus susceptibles de se radicaliser parce qu’ils s’estiment victimes de discriminations, de racisme ou qu’ils se sentent plus vulnérables.

La démarche ?

Tout le travail a été réalisé par les jeunes participant au projet. Ils ont d’abord réalisé un travail journalistique (une sorte d’enquête) sur leur histoire familiale, ont choisi des objets emblématiques pouvant la raconter et ont pris eux-mêmes les photographies. Ils ont accompagné dans l’écriture des cartels et des textes explicatifs par Laure Siegel,  journaliste professionnelle.

Réalisé en collaboration avec Kapta

[1] Selon les chiffres du Haut Commissariat aux Réfugiés : http://www.unhcr.org/fr/urgence-europe.html (chiffre mis à jour en juillet 2016).


CHALLENGE CITOYEN : PRÉSIDENTIELLES 2017

Encourager les habitants du quartier Saint Joseph d'Haguenau à s'inscrire sur les listes électorales, à voter et surtout s'engager dans la vie de leur quartier : les jeunes du Centre Socioculturel du Langensand ont conçu leur campagne de A à Z, de leurs slogans à la mise en image.
Le résultat est visible sur la page du Challenge Citoyen, sur les colonnes Morris et sur les abribus de la ville d'Haguenau.


PROJETS EURÊKA "PLACE DE CLICHE"  

AVEC STIMULTANIA ET LE LYCÉE PROFESSIONNEL PICASSO, GIVORS - 2017

(EN COURS, PROJET VISIBLE FIN MAI 2017)

Il semblerait qu’une certaine image colle à la peau des élèves du lycée Picasso de Givors. Quelle image ? Qui la véhicule ? Répondre par la photographie, du cliché au cliché, pour rire des rumeurs et se jouer des faux-semblants.

D’abord, lister les préjugés. Puis travailler la mise en scène pour coller au mot choisi. Ensuite répondre par une autre mise en scène, celle qui prend le contre-pied, celle qui ouvre un peu le champ des réalités.

Accompagné par le photographe Dominique Pichard, les élèves sont passés successivement du rôle de modèle, à celui d’assistant et de photographe. Ils présentent aujourd’hui le fruit de leur expérience. A vous d’entrer dans l’arène.

PHOTOGRAPHIES REALISEES PAR :

Elamine, Yohan, Mohammed, Lakdar, Yohan, Nicolas, Alihsan, Oualid, Jaddine, Florian, Jean-Noel, Sacha, Brice, Lies, Hichem, Maxime, Lenni, Hakan, Anthony, Rayan, Hossam

EN PARTENARIAT AVEC STIMULTANIA, PÔLE DE PHOTOGRAPHIE

AVEC NADÈGE PRORIOL, PROFESSEUR D’ARTS APPLIQUÉS, MALIKA AIT-OUARET ET SYLVIA URZUA DOCUMENTALISTES

SOUTENU PAR LA RÉGION AUVERGNE-RHÔNE-ALPES, LA DRAC AUVERGNE-RHÔNE-ALPES ET LE LYCÉE POLYVALENT ARAGON-PICASSO DANS LE CADRE DU DISPOSITIF EURÊKA CLUB CULTURE

28 HEURES D’INTERVENTION EN FÉVRIER, MARS ET AVRIL 2017 AU LYCÉE POLYVALENT ARAGON-PICASSO

 


 

PERSPECTIVES D'ICI, AILLEURS

(PROJET EN COURS, VISIBLE EN JUIN 2017)

L'association “Le Pensé Critique” organise une rencontre et une expérience photographique à l'attention d'un groupe de jeunes migrants arrivés seuls en Europe. Actuellement pris en charge par le foyer Oberholtz à Strasbourg, ils se reconstruisent une nouvelle vie. Une équipe de deux photographes professionnels (Paola Guigou et Dominique Pichard), d'encadrants et de bénévoles ont animé en avril 2017 des ateliers avec un groupe de douze jeunes volontaires en vue de réaliser leur propre exposition.

La parole en image leur est donnée et le projet s’orientera sur trois thématiques : l'autoportrait et la manière dont ces jeunes se voient ou souhaiteraient être vus; leur vision de Strasbourg en photographiant les lieux qui font leur quotidien aujourd'hui; et la recherche des objets et détails qui ont retenu leur attention à leur arrivée ou qui font écho à leurs pays d’origine.

Encadrés et aidés par les photographes, ils réaliseront des images qui parlent d'eux, qui les présentent au spectateur sous leur vrai jour.

Ce projet a pour objectif de changer le regard que l'on porte sur ces jeunes en leur donnant les moyens réels et techniques pour s’exprimer. Mais le projet permet également aux jeunes de mener une réflexion sur leur appartenance à une pluralité d’identités qui, pour certaines, sont nées du fait de leur parcours migratoire. Il s’agit ici de leur faire prendre conscience de la richesse de leur jeune parcours et des ressources dont ils disposent.

C'est une occasion pour eux de se présenter à travers la maîtrise de leur propre image, là où ils sont au centre de l'actualité, et de permettre aux habitants de Strasbourg de découvrir leur ville au travers de leurs regards.

Une ville comme un lieu partagé, des portraits comme autant de propositions de rencontre.

Le Pensé Critique, à travers le foyer Oberholz, est membre du réseau international "VYRE" (Voices of Young Refugees in Europe) crée avec le soutien du Conseil de l'Europe en 2008.

Ce projet s'inscrit dans les priorités de travail sur l'inclusion de tous les jeunes et la participation active des jeunes migrants dans les sociétés européennes.

Ainsi, au-delà d'un soutien financier apporté par le Fonds Européen pour la jeunesse, le Conseil de l'Europe soutient également l'activité pédagogiquement. De ce fait, il est prévu que l'exposition soit inaugurée au Conseil de l'Europe à l'automne 2017 (dates à confirmer), puis elle passera par le Parlement européen à Strasbourg avant de traverser l'Europe à travers les divers points de présence du réseau VYRE en 2017.


RÉSIDENCE MAISON DES ADOS - LA CHAMBRE

(PROJET EN COURS, VISIBLE FIN 2017)

 


LES WORKSHOPS SONT REALISES A L'ATELIER M33, renseignements et inscriptions : atelierm33@gmail.com

 

1ER AVRIL : [PHOTOGRAPHIE] Initiation au studio photo - en partenariat avec La Chambre

Intervenant : Dominique Pichard

Dates : 1er avril - 14h-18h

Durée : 4h

Programme : L’objectif de cette initiation est de vous familiariser à l’utilisation d’un studio photo professionnel. En passant par le choix du matériel, les différentes techniques d’éclairage et les astuces à connaître pour mettre en valeur votre modèle ou objet, cette session est l’occasion d’apprendre à donner un rendu professionnel à vos images

Public : Amateurs avertis, 4 à 10 élèves

Prérequis : Connaître le fonctionnement du mode manuel (vitesse, ouverture, ISO)

Matériel requis : Boitier reflex, bridge ou compact disposant d’un mode manuel et d’une griffe flash

Tarif : 80€

Renseignements et inscriptions : http://www.la-chambre.org/portfolio/initiation-studio-photo

 

6 MAI, 3 SEPTEMBRE : [PHOTOGRAPHIE] : Comprendre le fonctionnement de son appareil photo

Intervenant : Dominique Pichard

Dates : Samedi 6 mai, Dimanche 3 septembre 14h-18h

Durée : 4h

Programme : Fonctionnement du boitier, objectifs, exposition, modes, température couleur, formats et résolution

Public : Débutant, 4 à 10 élèves

Prérequis : Aucun

Matériel requis : Boitier reflex, bridge ou compact disposant d’un mode manuel

Tarif : 55€

 

14 MAI, 10 SEPTEMBRE : [PHOTOGRAPHIE] : Perfectionnement

Intervenant : Julie Duffet et Dominique Pichard

Dates : Dimanche 14 mai, Dimanche 10 septembre 14h-18h

Durée : 4h

Programme : Valeurs de plans, composition, profondeur de champ, utilisation d’un flash externe

Prérequis : Connaître le fonctionnement du mode manuel (vitesse, ouverture, ISO)

Matériel requis : Boitier reflex, bridge ou compact disposant d’un mode manuel et d’une griffe flash

Tarif : 75€

 

16 AVRIL, 9 SEPTEMBRE : [PHOTOGRAPHIE] : Technique Studio & Portrait

Intervenant : Paola Guigou

Dates : Dimanche 16 avril de 14h à 18h -  Samedi 9 septembre de 14h à 18h

Durée : 4h

Programme : Apprendre à gérer son modèle. Découvrir la lumière flash et de la lumière continue en studio.

OBJECTIFS:

Découvrir le matériel studio

Connaître les différents type de lumière existantes

Construire sa lumière en fonction de son modèle et du rendu souhaité

Savoir diriger son modèle (le contact et la distance, la mise en valeur, le choix du fond)

Analyser sa production

Public : débutant & initiés, 5 à 8 élèves

Prérequis : connaître l’utilisation du mode manuel de son boîtier

Matériel requis : Boitier reflex avec synchro flash ou griffe flash

Tarif : 85€

 

 

7 MAI, 30 SEPTEMBRE : [PHOTOGRAPHIE] : La Photographie Culinaire

Intervenant : Paola Guigou

Dates : Dimanche 7 mai de 14h à 18h - Samedi 30 septembre de 14h à 18h

Durée : 4h

Programme : Mettre en valeur un produit et réaliser une composition. Découvrir la lumière flash et la lumière continue en studio. Utiliser la lumière naturelle. Composer une image.

OBJECTIFS:

Découvrir le matériel studio

Connaître et gérer les différents type de lumière (directes, diffusées, réfléchies)

Analyser l’objet (sa forme et sa matière) et construire sa lumière en fonction du rendu souhaité

Maîtriser la profondeur de champ et la mesure de lumière

S’exercer à la composition

Analyser sa production

Public : initiés, 4 à 6 élèves

Prérequis : connaître l’utilisation du mode manuel de son boîtier

Matériel requis : Boitier reflex avec synchro flash ou griffe flash - ingrédients ou créations culinaire , pâtisserie … ce que vous aimeriez photographier absolument.

Tarif : 85€

 

[PHOTOGRAPHIE] : Lecture de Portfolio

Intervenant : Paola Guigou vous propose des lectures de portfolio, rendez-vous et tarif sur demande