Résidence

DESCRIPTIF DE LA RÉSIDENCE

Reconnue pour être une vitrine de l’humanisme rhénan avec ses remarquables collections que constituent la bibliothèque de l’école latine et celle du savant Beatus Rhenanus, inscrite depuis 2011 au Registre mémoire du monde de l’UNESCO, la Bibliothèque Humaniste de Sélestat est un témoignage précieux de l’effervescence intellectuelle qui gagna Sélestat et le Rhin supérieur à la Renaissance, au moment de l’essor du livre imprimé. Installée depuis 1889 dans l’ancienne Halle aux blés, édifiée en 1840, le bâtiment ne permettait toutefois plus de conserver dans de bonnes conditions cet ensemble de renommée internationale et d’accueillir convenablement ses publics, lecteurs comme visiteurs.
Dans une volonté de valorisation des patrimoines, bâtis comme écrits, cette nouvelle Bibliothèque Humaniste est non seulement amenée à devenir un véritable outil de rayonnement au service de la connaissance de l’humanisme rhénan et du livre, mais aussi un maillon fort de l’attractivité et de la promotion touristique de Sélestat et du Centre Alsace.

 

Afin de garder une trace de ce qu’a été la Bibliothèque Humaniste depuis 1889 et de cet important chantier, la ville de Sélestat a fait appel à mes services pour intervenir dans le cadre d’une résidence de cinq ans qui accompagne la mise en œuvre du projet de la Nouvelle Bibliothèque Humaniste.

Ce projet de grande ampleur, implique le temps de sa réalisation, de ne plus pouvoir donner l'accès physique au bâtiment et aux collections. L'un des axes de la résidence est d'offrir au public la possibilité du suivi de la mutation du bâtiment.

 

 


À CORPS ÉCRITS
Quand la peau se fait parchemin, textes et gravures prennent corps.

Cette série a été réalisée lors de la résidence à la Bibliothèque Humaniste de Sélestat (67) le temps du chantier de restructuration. Elle est née d’une rencontre éphémère entre deux collections en itinérance : celle du fonds précieux de la bibliothèque et celle de textes ou de gravures tatoués sur le corps des modèles.

 La réalisation d'une nouvelle série au sein de la Nouvelle Bibliothèque Humaniste,  "A Corps (re)écrits",  fera écho à ce projet en 2018.

Diptyques argentiques comprenant un portrait et un détail.
Les textes et gravures tatoués sont issus de la littérature contemporaine et classique.

Technique :
Hasselblad 500CM / TX400 - Tirage Fine Art baryté Hahnemühle - contrecollage dibond 70x70cm / 35x35cm


COLLECTE DE TRACES

La BHS étant fermée au public, douze de ces clichés sont installés sur la façade du bâtiment. puis à la gare de Sélestat.

Cette galerie collecte des détails de l'intérieur du bâtiment, des collections conservées au sein de la Halle aux blés et des lieux rattachés à la Nouvelle Bibliothèque Humaniste.

Ce travail, constamment en évolution, alimente une banque d'image qui documente le lieu vidé de ses collections avant les travaux, des premiers sondages du sol du bâtiment à l'édification de la Nouvelle Bibliothèque Humaniste, en passant par les fouilles archéologiques ayant mis en lumière une nécropole carolingienne datée entre le IXème et le XIème siècle.


VEILLEURS DE MÉMOIRE

Détails saisis au cœur de la Halle aux blés et dans les collections conservées au sein de ce bâtiment ;
portraits des membres de l’équipe de la Bibliothèque Humaniste prenant au part au chantier de restructuration.


VISITES VIRTUELLES, UNE VOLONTÉ DE MÉMOIRE

La collectivité et ses partenaires ont la volonté de conserver une trace de la Bibliothèque Humaniste de Sélestat (BHS) telle qu’elle a été pendant près de 130 ans. Ce travail a été réalisé en 2014.

Ainsi, une visite virtuelle de la BHS avant le déménagement des collections est accessible par tous sur le site internet de la Ville de Sélestat. Des vues à 360° ont été réalisées au cours de l’année 2014. Celles-ci reprennent les différents espaces de la BHS : la salle de lecture, la salle d’exposition, l’entrée et ses escaliers, les différents bureaux, les espaces de stockages, la halle aux blés. Les bâtiments attenants, qui seront probablement détruits au cours du projet de restructuration de la Nouvelle Bibliothèque Humaniste, sont également visitables virtuellement.

À partir de la vue d’ensemble il est possible de se promener, d’entendre des sons caractéristiques capturés par le CFMI - Centre de Formation des Musiciens Intervenants de Sélestat (portes qui grincent, planchersqui craquent…) et de zoomer sur des points de détails de ce lieu.

 Cet outil permet de partager avec les visiteurs du site cette ambiance si particulière qui caractérise la Bibliothèque Humaniste de Sélestat.

Une nouvelle visite virtuelle sera réalisée pendant la durée des travaux, puis une dernière lorsque le lieu sera à nouveau ouvert au public, afin de conserver des archives photographiques de la transformation de ce lieu.

Dans la Nouvelle BHS il sera par ailleurs possible, à l’aide d’une tablette et de la réalité augmentée, de circuler dans la nouvelle structure et de mettre en regard la Nouvelle Bibliothèque Humaniste et les visites du lieu avant et pendant les travaux.

Phase avant travaux : Commencer la visite

Début des travaux : Commencer la visite


> TELECHARGER LE BILAN D'ETAPE (juin 2015) <

LA RÉSIDENCE DANS LA PRESSE